vigilance-meteorologique-comprenez-vous-les-codes-couleurs-home.png

Vigilance météorologique : comprenez-vous les codes couleurs ?

Les niveaux de vigilance météorologique ont été mis en place par Météo-France en 2001, à la suite des tempêtes qui ont ravagé la France au mois de décembre 1999. Les cyclones « Martin » et « Lothar » se sont abattu sur toute l'Europe de l'Ouest avec une violence inouïe, les plus grandes rafales de vent mesurées s'élèvent à 205 km/h en France. En dépit des anticipations de la trajectoire des cyclones par les météorologues, le bilan humain est lourd : plus de 92 morts, 2 000 blessés et un bilan financier de 6,75 milliards d'euros.

Les analyses post-catastrophe ont déterminé qu'un système d'information et de vigilance efficace aurait permis de réduire drastiquement les dégâts. Le code couleur de vigilance a été créé pour préparer les pouvoirs publics, les services de secours ainsi que les populations, à agir face aux phénomènes météorologiques qui peuvent se révéler dangereux.

La couleur de vigilance (verte, jaune, orange ou rouge) est déterminée en fonction de la nature du phénomène météorologique, des caractéristiques des zones touchées, des conséquences attendues, et de la gravité des catastrophes passées de même nature sur le territoire. Ainsi, les zones anciennement touchées par d'importantes inondations, seront plus facilement mis en alerte orange ou rouge lors de crue importante. Dans une autre mesure, certains territoires sont plus acclimatés à certains phénomènes météorologiques que d'autres, quelques centimètres de neige dans le Sud de la France suffisent à mettre en alerte orange la population car le fonctionnement du territoire sera fortement perturbé.

Les départements voient leur sensibilité mesurée en fonction de chaque phénomène météorologique.

Vigilance météorologique : que signifient les codes couleurs ?

Météo-France définit ainsi la signification de ses niveaux de vigilance

Vigilance rouge :

Une vigilance absolue s'impose. Des phénomènes dangereux d'intensité exceptionnelle sont prévus. Tenez-vous régulièrement au courant de l'évolution de la situation et respectez impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs publics.

Vigilance orange :

Soyez très vigilant. Des phénomènes dangereux sont prévus. Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics.

Vigilance jaune :

Soyez attentifs. Si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique ou exposées aux crues, des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement et localement dangereux (ex. mistral, orage d'été, montée des eaux ) sont en effet prévus. Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation.

Vigilance verte :

Pas de vigilance particulière.

 À ce jour, la vigilance météorologique couvre 9 phénomènes :

  • Vent violent
  • Orages
  • Avalanches
  • Neige-verglas
  • Canicule
  • Grand froid
  • Pluie-inondation
  • Vagues-submersion
  • Crues (depuis 2020) 

Le niveau de vigilance est mis à jour deux fois par jour, à 6 heures et à 16 heures.

Vigilance ou alerte ? 

Il est important de distinguer le « niveau de vigilance » et « le niveau d'alerte ». La vigilance est une procédure d'avertissement, une mise en garde qui permet aux autorités compétentes de se préparer à activer une procédure de mise en alerte (évacuation, mise en place des équipes de secours, etc.). La vigilance est donc un élément incontournable pour déclencher la chaîne de secours.

Le système de code couleur mis en place par Météo-France a inspiré de nombreux organisme météorologique partout en Europe. Ces travaux ont également participé à la création du projet Météoalarm, un système de carte regroupant les niveaux d'alertes météorologiques au niveau Européen.

 Des mises en vigilance sous-estimées 

Comme nous l'avons dit précédemment, les niveaux de vigilance s'appliquent à l'échelle départementale, et non locale. Certains utilisateurs peuvent sous-estimer le risque lorsqu'ils sont témoins d'un phénomène associé à une vigilance orange ou rouge, mais qui ne cause que très peu (voir pas du tout) de dégâts dans leurs communes.

Il est impératif de se tenir informé lorsque le niveau de vigilance définit pour votre département est important. Vous pouvez le faire en consultant régulièrement le site http://vigilance.meteofrance.fr/, où des bulletins de suivi sont actualisés aussi souvent que possible.

Ces informations sont également publiées dans le site officiel de Météo-France : http://www.meteofrance.com/.

L’écosystème numérique Info-Flash, transmet en temps réel les niveaux de vigilance et les dernières informations lors de phénomène météorologique à risque. Les données concernant votre département sont directement envoyées par SMS ou par notification sur la plateforme de votre choix.

L'arrivée de la plateforme Info-Flash sur le territoire français à permis aux autorités locales, aux services de secours et d'intervention de disposer d'un moyen d'alerte commun, qui s'adapte aux besoins de tous les territoires peu importe le nombre d'habitants.

Union Européenne
Ministere des solidarites et de la sante
Ministere de la transition écologique et solidaire
GreenTech Innovation
Région Occitanie
BPI France