📣 APPEL A BENEVOLES - DĂ©lĂ©guĂ©.e DĂ©fenseur des Droits

📣 APPEL A BENEVOLES - DĂ©lĂ©guĂ©.e DĂ©fenseur des Droits (1/1)

Plus de 570 délégués et déléguées du Défenseur des droits accueillent le public sur l'ensemble du territoire national, en métropole et outre-mer.

Les permanences se tiennent majoritairement dans des structures de proximité (maisons de justice et du droit, locaux municipaux
) et dans les établissements pénitentiaires auprÚs de détenus.

Au total, elles/ils vous reçoivent dans 800 points d'accueil. Ce sont des bénévoles. Elles/ils perçoivent chaque mois une indemnité forfaitaire représentative de frais.

🎟 Missions

Leurs missions consistent à écouter, informer, rĂ©orienter vers une structure adaptĂ©e, rĂ©gler Ă  l’amiable ou rĂ©orienter vers le siĂšge du DĂ©fenseur des droits ou vers une structure adaptĂ©e les diffĂ©rends relatifs

  • aux droits des usagers des services publics,
  • Ă  la protection de l’intĂ©rĂȘt supĂ©rieur et des droits de l’enfant,
  • Ă  une discrimination.

Dans l’exercice de leur mission, elles/ils peuvent Ă©galement rĂ©aliser des actions de sensibilisation ou de promotion de l’égalitĂ© et de l’accĂšs aux droits.

📍 Engagements

Les dĂ©lĂ©guĂ©s et dĂ©lĂ©guĂ©es s’engagent Ă  :

  • tenir 2 demi-journĂ©es hebdomadaires de permanence d’accueil du public, ou 1 demi-journĂ©e si elles/ils ont une activitĂ© professionnelle (temps auquel il convient d’ajouter la durĂ©e nĂ©cessaire à l’analyse et le traitement des rĂ©clamations) ;
  • enregistrer informatiquement les rĂ©clamations et demandes d’information ;
  • participer rĂ©guliĂšrement (4 ou 5 fois par an) à des rencontres collĂ©giales de travail avec les dĂ©lĂ©guĂ©s de la rĂ©gion afin d’échanger sur leurs pratiques et de mutualiser les expĂ©riences.

🙍 Qui peut devenir dĂ©lĂ©guĂ© ?

Pour cela, il faut :

  • possĂ©der des qualitĂ©s humaines, telles que le sens et le goĂ»t du contact et une bonne capacitĂ© d’écoute, tout en Ă©tant capable de prendre de la distance par rapport aux situations prĂ©sentĂ©es par les rĂ©clamants ;
  • disposer d’une bonne capacitĂ© d’analyse et de synthĂšse ;
  • ĂȘtre capable de rĂ©diger des courriers et d’utiliser les outils informatiques courants (traitement de texte, messagerie, navigation sur internet).

Afin de prĂ©venir les conflits d’intĂ©rĂȘt, des rĂšgles d'incompatibilitĂ© ont Ă©tĂ© fixĂ©es Ă  l'Ă©gard de certaines fonctions comme les mandats politiques ou l'exercice de fonctions juridictionnelles.

Plus d'informations dans la piùce jointe 👇

Article proposé par IntraMuros

Publicité
Écrire un commentaire

Publicité