Information (1/1)
Aujourd’hui nous partons pour une petite promenade historique au fil de l’eau. Nantes ne serait pas ce qu’elle est sans ses cours d’eau, qui ont longtemps dessiné le paysage urbain.

Avant que l’homme ne dompte ces flots, il fallait pouvoir les enjamber, soit à l’aide de ponts, soit à l’aide d’embarcations. Certaines d'entre elles étaient surnommées, à partir de 1887, les « Roquios », nom d’un Rezéen connu pour ses fêtes annuelles. Ces bateaux étaient très utilisés entre le quai de la Fosse, le Bas-Chantenay et Trentemoult, notamment par les ouvriers se rendant sur les chantiers navals. Après des difficultés financières, les compagnies privées qui prenaient en charge ces navettes sont forcées d’arrêter, et la commune de Rezé prend le relais.

Victimes du succès de l’automobile et des autobus, comme le tramway, ce moyen de transport est abandonné en 1970. Il faut ensuite attendre 2005 pour voir réapparaître cet élément important de l’histoire de Nantes, sous la forme des navibus que nous connaissons aujourd’hui.

Cette petite histoire est à retrouver développée sur #NantesPatrimonia, n’hésitez pas à y faire un tour, et pourquoi pas tant que vous foulez le pont de ces petites embarcations…
https://patrimonia.nantes.fr/home/decouvrir/themes-et-quartiers/roquios.html
Publicité
Écrire un commentaire

Gestion de vos Favoris

Recherchez une ville ou un organisme pour l'ajouter dans vos favoris.

Ajouter un organisme ou une ville en favoris pour suivre les actualités directement sur la page d'accueil.