Trouvez l'information qui vous intéresse…
Information (1/4)
Information (2/4) Information (3/4) Information (4/4)
Dans sa séance du conseil municipal du 14 février dernier, le maire Georges Rosso a présenté avec émotion l’exposition sur Missak et Mélinée Manouchian et les résistants FTP MOI du groupe Manouchian qui se tient en mairie dans la salle des mariages. Une minute de silence a été observée en préambule de la séance.
> L’exposition est visible jusqu’au 9 mars aux jours et heures d’ouverture de la mairie.

« Chef militaire du groupe FTP-MOI (Francs-tireurs et partisans - main-d'œuvre immigrée) unités de la Résistance communiste fondées en avril 1942 pour conduire la guérilla urbaine en France contre l'occupant nazi, Missak Manouchian rescapé du génocide arménien, poète et résistant communiste, fut arrêté en novembre 1943 suite à une filature des brigades spéciales par la police française de Vichy et fusillé par les nazis, à 37 ans, le 21 février 1944 au Mont-Valérien avec 22 de ses camarades. A l’exception de Olga Bancic car c’était une femme. Les allemands réservant ce type d’exécution aux hommes. Elle fut transférée en Allemagne pour y être décapitée à la hache le jour de son 32ème anniversaire. » rappelle horrifié Georges Rosso.
« 80 ans après sa mort, le 21 février 2024, Missak Manouchian deviendra le premier résistant étranger et communiste à entrer au Panthéon accompagné de son épouse Mélinée, également résistante. Il entraîne avec lui ces milliers de femmes et d'hommes, résistants étrangers, qui ont libéré la France.
A cette heure marquée par la banalisation et la normalisation de l’extrême droite dans les sphères politique, culturelle, et dans l’ensemble de la société, il apparaît essentiel de rester digne et d’honorer la mémoire et le sacrifice de ces résistants MORTS POUR LA FRANCE pour « goûter la douceur de la liberté et de la paix demain », comme l’écrivait Missak à sa femme Mélinée. »
Publicité
Écrire un commentaire

Publicité

Gestion de vos Favoris

Recherchez une ville ou un organisme pour l'ajouter dans vos favoris.

Ajouter un organisme ou une ville en favoris pour suivre les actualités directement sur la page d'accueil.